ENGLISH - DEUTSCH

 
 
Jean Graton

Jean Graton est né
en France à Nantes
le 10 Août 1923

Son père était commissaire au "Club Motocycliste Nantais" et organisait des courses régionales. Dès lors il emmena son fils très tôt aux 24 heures du Mans ce qui certainement donna le virus à Jean . En pleine scolarité, à 11 ans il perd sa mère, à 16 ans son père est fait prisonnier par les Allemands ce qui le contraint à se débrouiller seul et il décide donc de rentrer au chantier naval . Dans des conditions difficiles, Jean Graton passe un CAP d'ajusteur et quand il repense à cette période il déclare ....

"Le fait de travailler en usine, sous les ordres d'un con, dans une espèce de kibboutz, d'être obligé de faire tout ce qu'on déteste, de se faire engueuler, tout cela m'a donné un objectif : dans la vie, je ferai ce dont j'ai envie, quitte à prendre des risques".

Agé de 24 ans, Jean Graton quitte le chantier et Nantes en 1947, et débarque chez sa tante à Bruxelles, avec en poche, un crayon bien taillé et, en tête, de vastes ambitions . Ambitions qui n’allaient d’abord se satisfaire que dans la réalisation de dessins publicitaires, à la petite semaine, durant deux ans. Puis, Jean Graton est engagé au "journal Les Sports" .

N'ayant rien perdu de ses ambitions et de sa volonté, il se présente un Vendredi 13 au "journal Spirou". Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon apprécient son coup de crayon et décident de lui donner sa chance . Jean Graton le dit lui-même : il est tombé à bonne école, celle où l'on apprend que rien ne se réalise sans un travail acharné ...
A partir de 1951, il conçoit des "Histoires d'Oncle Paul" pour "Spirou" , récits complets en quatre pages, d'une valeur éducative et documentaire, qu'il illustre avec talent. Mais il n'a qu'un désir : créer ses héros et illustrer ses propres textes.
En 1953, il entre au journal "Tintin", toujours pour réaliser des récits en quatre pages mais dont, cette fois, il imagine le scénario et rédige les textes . Comme il se passionne pour le sport automobile et qu'il aime dessiner les voitures, il en fait tout naturellement le sujet de la plupart de ses histoires . Il publie sa première histoire courte en 1953 sur un sujet sportif (Sa Première Ronde).

Jean réalise également toute une série de récits complets se déroulant dans le milieu sportif et dont quelques-uns seront repris dans l'album intitulé "Ca c'est du sport !" paru au Lombard en 1957. Parallèlement, il lui arrive de collaborer au magazine féminin "Line".

Le 7 février 1957 Jean Graton invente son héros et lui trouve un nom digne des héros de son époque : Vaillant ! Et comme par hasard, ce jour là, il regarde par la fenêtre et voit ses voisins s'affairant sur des motos... Le plus jeune fils de ses voisins s'appelait Michel... Et hop ! Michel Vaillant est né !!!

Michel Vaillant fait donc son apparition pour de courts récits de huit planches dans le journal "Tintin" bientôt suivis début 1959 du première album complet "Le Grand Défi" .

En 1966, il dessine les aventures des "Labourdet" qui paraissent dans
Chez Nous Junior.

Mais le plus important cette année la, c'est la projection à la télévision d'une série de treize épisodes des aventures de Michel Vaillant .
Tournée lors de vraies courses, la série fut un véritable succès .
C'est le champion de formule 3
Henry Grandsire qui tint le rôle de ce super héros  ....
En 1976, Jean Graton crée une nouvelle héroïne : Julie Wood, championne de moto de son état. Après quelques courses en solo (parues en albums chez Dargaud, puis aux éditions Fleurus), Julie Wood rejoint Michel Vaillant et Steve Warson dans l'épisode Paris-Dakar.

En 1982, il fonde avec son fils Philippe sa propre société :

En 1986, quasiment 30 ans après la création de Michel Vaillant, le 48° album "Irish coffee" reçoit le Grand Prix du Festival de la BD de Morzine Avoriaz .
Ce jour là, Jean Graton se voit attribuer également le

Prix Spécial du jury "Le sport : Une oeuvre, un Auteur".

En 1989, la région Wallonne organisait à Han sur Lesse son Festival de la Bande Dessinée . Cette année la l'évènement concordait avec le trentième anniversaire de Michel Vaillant . Une grande exposition rétrospective fut donc organisé et Jean Graton invité d'honneur par le ministre belge Amand Dalem , fut récompensé par le président du festival et le ministre avec le "Prix spécial d'exception pour l'ensemble de son oeuvre"....

 

En 1990, il donne son accord pour la production à la télévision d'un dessin animé de 65 épisodes .

En 1995, il lance avec son fils Philippe une nouvelle série, les "Dossiers Michel Vaillant"

En 2000, il lance toujours avec Philippe une autre série baptisée "Palmarès Inedit"

En 2002, Jean Graton donne son accord au cinéaste Luc Besson pour produire sur la base de ses BD un film cinéma sur Michel Vaillant .

En 2003, la ville du Mans rend hommage à Jean Graton, qui a tant dessiné sur cette épreuve mythique, pour l'ensemble de sa carrière .

 

En 2004, lors du 19° Festival Automobile Jean Graton est encore mis à l'honneur et reçoit le Grand Prix de l'Art .

 
En 2004, le ministre français de la Culture et de la Communication décerne à Jean Graton le grade de "Commandeur dans l'Ordre des Arts et des Lettres"

 
En 2005, la Belgique ayant nommé Jean Graton "Chevalier de l'Ordre de Léopold", lui consacre un timbre poste .

 
En 2005, lors du "4° Comic's Festival BD" de Bruxelles, Jean Graton reçoit le "Grand Prix Saint Michel" pour l'ensemble de son oeuvre .

 
En 2006, Jean Graton lance au Salon de l'auto de Genève une nouvelle Vaillante dessinée par le talentueux designer belge Luc Donckerwolke,
la "
Seat Vaillante Ibiza" ....

 
 
En 2007, Jean Graton reçoit les honneurs au festival BD "StripTurnhout" lors d'une énorme Exposition Rétrospective des 50 ans de Michel Vaillant ....

 

 
En 2008, pour faire suite dignement au jubilé, le Studio Graton lance "L'Intégrale - Michel Vaillant" d'après l'œuvre de Jean Graton qui reçoit pour la circonstance les honneurs de la presse et les interviews des médias ....

 

 
Très bon dessinateur réaliste, Jean Graton doit son succès au dynamisme de ses histoires et à une documentation poussée à l'extrême .
Tout cela ajouté à un graphisme exceptionnel surtout dans le dessin des voitures font de lui un des maîtres incontestés de la BD sportive .
A plus de 80 ans, Jean Graton est un des derniers monstre sacré du 9ème art qui aurait dessiné plus de cinq mille planches .
Mais depuis 2004, Jean Graton ne dessine plus car il a choisi de prendre une retraite paisible et bien méritée à Bruxelles où il suit avec grand intérêt les nouveaux développements de son œuvre ....

Menu les auteurs

 

 
 

 

 
 

PAGE PRECEDENTE ....

MENU GENERAL ....

SOMMET DE LA PAGE ....

MESSAGERIE DU FAN CLUB ....

Ce site n'est pas le site officiel de Michel Vaillant mais un Fan Club en ligne autorisé .
Vaillante, Leader, Michel Vaillant et leurs logos respectifs sont des marques déposées de Graton Editeur .
Les illustrations de Jean Graton et du Studio Graton sont protégées par le droit d'auteur ©® Graton Editeur™ .
Tous droits réservés. Toutes reproductions, et autres utilisations sont interdites sans autorisation des auteurs .

 

Le Fan Club de Jean Graton et Michel Vaillant
vaillantfanclub.com